•   

      

    Pour apprécier ces vidéos... cliquer sur le logo central de DEEZER

    - colonne de gauche, en bas - le fond musical du blog sera supprimé

      

      

     

    Delicious Yahoo!

    votre commentaire
  •   

      

      

    Pour apprécier ces vidéos... cliquer sur le logo central de DEEZER - colonne de gauche, en bas - le fond musical du blog sera supprimé

      

      

      

     

    Delicious Yahoo!

    votre commentaire
  •   

    Bijoux de mariage de la Famille  ROMANOV

     

     

    Les bijoux  des Romanov



    Les Romanov on une tradition fin XIXème siècle concernant les mariages dans leur famille. Elle veut que toutes les épouses de Grands-ducs et Tsar, portent lors de leur mariage la même tenue et les bijoux de toutes les impératrices et grandes-duchesses :
    Bijoux de mariage de la Famille  ROMANOV
    -La grande agrafe de manteau qui sert aussi à tenir le manteau impériale lors des couronnements. Elle a été crée lors du couronnement de la Tsarine Élisabeth Ier en 1750.

     



    -La rivière de diamants, très appréciée par Maria Feodorovna.


    -Les boucles d'oreilles en forme de cerise. Maria Pavlovna raconte dans ses mémoires qu'elle pouvait à peine bouger, les boucles d'oreilles été tellement lourde que pendant le repas elle l'est enleva et les suspenda à son verre, ce qui amusa beaucoup Nicolas II. Elles ont exactement la forme de cerise.


    -Le diadème de diamants orné du diamant rose de Paul Ier.



    -La Couronne Nuptiale elle aussi en diamants. Elle est crée en 1840 par Nicholls Planke avec des galons de diamants décousus des robes de Catherine II. Pendant la révolution les bolcheviks vendirent la couronne nuptiale à la maison Christie's. Elle fut racheter par Mrs Post une milliardaires américaine qui collectionnait les souvenirs impériaux.



    - Le manteau de velours rouge et d'hermine était tellement lourd que lors des cérémonie beaucoup de mariée, après s'être agenouillé, ne put se relever et resta clouée au sol par son poids.


    Élisabeth de Saxe-Altenbourg épouse du Grand-Duc Constantin Constantinovitch le 27 avril 1884
     

    Hélène Vladimirovna épouse Nicolas de Grèce le 39 août 1902
     
     
     
     



     



     
      
      
    Maria Pavlovna épouse Guillaume de Suède en 1908
     
     
     
     





     
      
      
      
    Alexandra Feodorovna et Nicolas II le 26 novembre 1894
     
     
     
     

    tsarine Maria Feodorovna   

      

      

    Voici les impressionnantes parures portées par la

      

    tsarine Maria Feodorovna de Russie, née princesse Dagmar de Danemark, épouse du tsar Alexandre III et mère du dernier tsar Nicolas II.

      

     

     Bijoux de la Famille  ROMANOV

     

     

     Bijoux de la Famille  ROMANOV
      
    Oeufs et bijoux FABERGE
      
     

    L'Ermitage, La naissance du musée impérial

    La Pinacothèque de Paris présente les trésors des Romanov, un ensemble rare d’une centaine d’œuvres du musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. jusqu'au 15 septembre 2011 

     

      

    Constituées à partir de la fin du XVIIe siècle, les collections impériales russes comptent

     rapidement parmi les plus importantes d’Europe. Dès 1785, le comte Ernest de Munich le confirme : « Les étrangers et les curieux du pays admis à visiter ces vastes et riches galeries de peinture en admirent avec raison la magnificence ». 

      

      

    Le parcours chronologique commence par la présentation des œuvres réunies par Pierre le Grand (1672-1725). Grand curieux et collectionneur averti, Pierre Ier dépêche ses agents dans toute l’Europe pour rapporter peintures et sculptures à Saint-Pétersbourg. Puis, Catherine II (1729-1796), souveraine éclairée imprégnée de la philosophie des Lumières, elle enrichit à son tour les collections et construit le premier espace dédié à leur présentation : le Petit Ermitage, édifié à côté du Palais d’Hiver de 1764 à 1775.

      

      

    Ce bâtiment se révèle vite insuffisant pour abriter un nombre d’œuvres en constante augmentation et le Grand ou Vieil Ermitage est construit peu après, de 1771 à 1787.

     

    Alexandre Ier (1777-1825), digne petit-fils de Catherine II, imprime lui aussi sa marque dans les collections impériales, en dotant notamment l’Ermitage d’une superbe collection de maîtres espagnols.

      

      

    Enfin, Nicolas Ier (1796-1855) dont le règne est marqué par la construction du Nouvel Ermitage (1842-1852), à la suite de l’incendie du Palais d’Hiver en 1837. C’est la naissance du musée moderne, à l’image de ceux qui fleurissent alors en Europe, du Louvre au British Museum, en passant par les musées de Berlin et Munich.

     

     

     

    En l’espace de deux siècles, les Romanov ont élaboré l’une des plus belles collections du monde et construit un musée moderne, ouvert au grand public dès 1805.

     

    Autour de ce thème unique original – la naissance d’un musée –, la Pinacothèque de Paris propose une histoire du collectionnisme et du goût au sein des élites européennes les plus brillantes de leur temps.

     

      
      
      
      
      
      
      
    sources :
      
      
    photographies google
     
     
     
     
     
     
     
    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique