• Chouans : Une pratique militaire originale‏

    Chouans : Une pratique militaire originale‏

    mercredi 7 septembre 2011 , par Garde Suisse

    Bien que de même essence, la Chouannerie ne doit surtout pas être confondue avec la Vendée.

     

    Si, en 1793, les mêmes causes produisirent les mêmes effets, les deux entités entrèrent en contre-révolution sur des modes opératoires différents. Les paysans vendéens, de tous temps attachés à leurs nobles, invitèrent ceux-ci à se mettre à leur tête, se confiant à leurs talents militaires,et finirent par constituer ce qu’on appela la Grande Armée Catholique et Royale.

    Les chouans, de caractère fort indépendant, adoptèrent, eux, un style d’opération original. Là, point d’armée, point de nobles mais, dans chaque paroisse, une compagnie, avec à sa tête un capitaine élu, parfaitement autonome et, en général, très jaloux de son autorité. Ces compagnies, au début essentiellement des paysans, qui pourront comprendre aussi bien vingt hommes que cent ou plus agiront seules ou en se regroupant à plusieurs selon l’importance estimée de l’opération envisagée. La méthode d’action adoptée sera la pratique de la guerilla, se traduisant généralement par des embuscades contre les convois et les troupes bleues ou des coups de main dans les villes.

      

      

    sources : http://www.actionfrancaise.net/craf/?Chouans-Une-pratique-militaire

      

    avec l'accord de l'hébergeur Action Française.

    « ROMAIN GARY, les Racines du cielJean-Baptiste Biaggi, résistant et membre de l’Action française »
    Delicious Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter