• Enigme "Louis XVII"

    L'énigme " LOUIS XVII ",
    enfin résolue ?
    Les adieux de LOUIS XVI à sa famille
    (J-J HAUER)
    Au cours des dernières décennies, les progrès de la science ont permis diveres expertises, en particulier sur des mêches de cheveux, qui n'ont pas été probantes. Ce n'est que récemment qu'on a mis en pratique les tests d'identification par l'ADN, déjà pratiqués sur les restes du Tsar NICOLAS II et sa famille.
    Pour celà on disposait du coeur, déssèché, de l'enfant mort au Temple le 8 juin 1795 que le docteur Pelletan avait substitué
    le
    9, lors de l'autopsie. Après de nombreuses tribulations, cette relique avait été confiée, en 1975, au duc de Bauffremont, Président du Mémorial de France, à Saint-Denis.
    Les tests pratiqués, en Belgique et en Allemagne, donnent la même réponse : "Les résultats des analyses ADN démontrent que la séquence ADNmt du coeur et la séquence des parents maternels de LOUIS XVII sont identiques."
    On peut donc conclure raisonnablement que l'enfant mort au Temple le 8 Juin 1795 était bien le petit LOUIS XVII.. à moins que le coeur examiné ne soit pas le bon !
    (ceci pour les "survivantistes" qui pensent que le coeur pourrait être celui de son frère ainé décédé en 1789 et que le Dauphin se serait bien évadé du Temple... et aurait une descendance).
      
      
    L'enfant mort dans la prison du Temple, à Paris, le 8 juin 1795, était-il bien le fils de LOUIS XVI et de MARIE-ANTOINETTE, celui qui aurait pu règner sous le nom de LOUIS XVII ?
    De nombreuses hypothèses, plus ou moins fantaisistes ou étayées sur l'interprétation de faits réels,se sont succédées , de 1795 à nos jours ... et ont alimenté des dizaines de volumes !
    Certains ont cru, d'autres ont voulu croire, à l'évasion de l'enfant du Temple. De faux "dauphins" sont apparus partout en France, en Europe et même en Amérique, peu après l'annonce de la mort du fils de LOUIS XVI. La plupart ont été vite démasqués mais d'autres ont eu longtemps des partisans (tel NAUDORFF et ses descendants).
    Mais l'hypothèse d'une évasion, donc d'une survivance, tient difficilement devant la réalité des conditions de la captivité
    du petit prisonnier.
    Par contre, on a pu se demander, en raison de certaines contradictions de personnes ayant vu, dans les derniers temps l'enfant, de la taille du squelette exhumé ultérieurement, si, pour des raisons politiques, on n'aurait pas substitué à l'orphelin du Temple, qui serait décédé quelques mois avant, un enfant malade qui serait, lui, mort le
    8 Juin 1795
    ...
    `LOUIS XVII
    (A.KUCHARSKY)
    Mystère éclairci ? Probablement, mais, qui sait ?...


    Des dizaines d'ouvrages ont été consacrés au sujet par de nombreux historiens dont Louis Hastier, André Castelot, Georges Bordenove,... mais citons principalement celui de Philippe DELORME,
    l'historien à la base de cete demande de recherche ADN : " L'Affaire LOUIS XVII, l'énigme résolue. "


    Les obsèques officielles du coeur de Louis XVII ont eu lieu en la Basilique Saint-Denis
    (dans la crypte des Bourbons)
    le 8 Juin 2004
    .


    --------

     
      
    Ci-dessus, à gauche : Le coeur desséché dans une urne de cristal
    à droite : L'urne dans la niche "Louis XVII"
      
      
      
    « les Romanov - additif ( VI )LES 7 MERVEILLES DU MONDE ( I ) »
    Delicious Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter