•   

      

      

    Le Calendrier

      
    Notre calendrier prend ses origines dans le calendrier julien (de Jules César), qui était entré en vigueur au commencement de l’an 45 avant Jésus-Christ.

    L’année solaire se compose de 365 jours et 6 heures moins 11 minutes, ce qui, au fil des siècles, avait conduit à un important décalage.

    En 1582, le pape Grégoire XIII réforma le calendrier julien, afin de le rendre plus conforme au cycle des astres et de faire disparaître le décalage accumulé.

    Notre calendrier actuel est donc appelé « calendrier grégorien », du nom du pape Grégoire.

    Origine du nom des douze mois de l’année

    Janvier Du latin januarius. Janus était le dieu à deux faces des entrées et des sorties.
    Février Du latin februarius. Februare signie purifier chez les Romains, le 15 février était le jour de la purification.
    Mars Du latin marsius, alias Mars, dieu de la guerre.
    Avril Du latin aprilis, le mois sacré de Vénus, déesse romaine de l’amour.
    Mai Du latin maius. Maïa était une déesse romaine.
    Juin Du latin junius, sans doute en l’honneur de la déesse romaine Juno.
    Juillet Du latin julius, en l’honneur de Jules César, qui introduisit les années bissextiles dans le calendrier. A l’origine, juillet s’appelait Quintilis, le cinquième mois.
    Août Du latin augustus, en l’honneur de l’empereur Auguste. A l’origine, on l’appelait sextilis, le sixième mois.
    Septembre Du latin septem, qui signifie sept. De nos jours, c’est le neuvième mois.
    Octobre Du latin octo, qui signifie huit.
    Novembre Du latin novem, qui signifie neuf.
    Décembre Du latin decem, qui signifie dix.
    Origine du nom des sept jours de la semaine

    Lundi Du latin lunae dies, jour de la lune
    Mardi Du latin Martis dies, jour de Mars
    Mercredi Du latin Mercurii dies, jour de Mercure
    Jeudi Du latin Jovis dies, jour de Jupiter
    Vendredi Du latin Veneris dies, jour de Vénus
    Samedi Du latin Sabbati dies, jour du Sabbat
    Dimanche Du latin dies dominicus, jour du Seigneur
      
      
      

    Le calendrier romain avant la réforme de Jules César

    Evolution du calendrier romain

    C’est un calendrier lunaire de 10 mois de 29 et 30 jours alternés , soit une année de 295 jours. L’année commençait en mars ( avec le printemps ) .

    L’année étant trop courte par rapport à l'année tropique , deux mois furent ajoutés « januaris » et « februarius » sous le règne de Numa Pompilius ( vers 700 avant JC ) .Ces deux mois ont d'abord été placés en fin d'année avant d'être considérés comme les deux premiers mois de l'année; le début de l'année commençait alors en hiver au moment où les jours commençaient à allonger. Les durées des mois furent peu à peu modifiées pour maintenir les dates en accord avec les saisons . Le mois de décembre , devenu alors le 12e mois , gardera néanmoins son appellation « dixième » , et ce , jusqu’à aujourd’hui.

    Le calendrier , imoosé par Jules César en l'an 708 de Rome , est donc devenu lunisolaire : l'année est alors constituée de quatre mois de 31 jours : martius  ,  Maius  , quintilis et october ; de sept mois de 29 jours ( aprilis , junius , sextilis , november , december , januarius ) , et un mois de 28 jours ( februarius ) .

    Une superstition s’était développée selon laquelle un nombre impair de jours plaisait aux dieux . Le mois de février était voué aux dieux infernaux .

    L’année , qui durait ainsi 355 jours , restait encore trop courte . Un mois supplémentaire ( appelé " mensis intercalaris") a donc été intercalé tous les deux ans entre le 23 et le 24 février de 27 ou 28 jours. Les cinq derniers jours de février étaient donc oubliés dans ce cas-là , 22 ou 23 jours étaient alors réellement ajoutés . Les pontifes décidaient de la durée du mois intercalaire de façon à rétablir l’accord avec les saisons .

    Au IIe siècle avant JC , le début de l’année fut ramené au 1er janvier : 355 jours de 12 mois et un mois intercalaire pour accorder l’année lunaire et solaire.L’année avait donc 366 jours ( 355 jours et 22 jours tous les deux ans , soit en moyenne 11 jours par an ) , elle était donc trop longue. Par ailleurs , les pontifes abusaient de leurs pouvoirs et donnaient au mois intercalaire une durée qui n’avait plus rien à voir avec l’accord des saisons , mais elle était destinée à allonger la magistrature de leurs amis ou à écourter celle de leurs ennemis . L’année légale a donc été décalée de trois mois par rapport aux saisons.

    Les noms des mois dans le calendrier romain

    • Janvier ( Januarus ) : dieu des commencements "Janus" , dieu aux deux visages l’un se tournant vers l’année écoulée , l’autre vers le début de la nouvelle année.
    • Février ( Februarus ) : mois des morts consacré aux purifications ( vient du latin « februare » , purifier)
    • Mars ( Martius ) : dieu du même nom , début de la saison guerrière
    • Avril ( Aprilis )  : mois de vénus ( probablement du nom étrusque d’Aphrodite "Apru" )
    • Mai ( Maius ) : mois de Maïa , déesse de la croissance et de la fécondité de la terre ,ainsi que celui des «maiores » , les Anciens
    • Juin ( Junius )  : on fête Junon , épouse de Jupiter
    • Les derniers mois portaient le numéro équivalent à leur place dans le 1er calendrier romain qui débutait en mars : quintilis , sextilis , september , october , november , december.

    Les subdivisions des mois

    Les mois se divisaient en trois parties inégales organisées autour de jours particuliers correspondant , en principe , aux phases de la Lune : les calendes , les nones et les ides , noms qui resteront utilisés jusqu’au XVIe siècle .

    • Les calendes ( du latin « calare », signifiant  appeler ) , premier jour du mois , début de la nouvelle lune ; c’était le jour où les pontifes annonçaient les dates des fêtes mobiles du mois ( comme Pâques par exemple ), le jour ; mais aussi celui où on payait ses dettes inscrites dans les « calendaria » , livres de compte.
    • Les nones : date qui correspond au 1er quartier de lune , le 5e ( ou 7e jour pour les mois de mars, mai , juillet et octobre ) .
    •  Les ides : ayant lieu 8 jours plus tard , soit 13e ou 15e jour supposé marquer la pleine Lune . Les « ides », marquant le milieu du mois , aux alentours de la pleine Lune , étaient fixés le 13 ou le 15 , le 14e jour étant considéré comme néfaste ( superstition du nombre pair ) .
    • Pour les autres jours , ils caractérisaient chaque jour par sa distance à sa division suivante : au lendemain des calendes , on se référait aux nones par exemple .Ainsi , le 1er jour après les ides était le 17e ou le 15e jour avant les calendes du mois suivant .     

    Ce système resta utilisé jusqu’à l’usage de la semaine , introduite en 325 par l’église .

    Ce calendrier a été utilisé durant plus de 1600 ans.   


    La réforme julienne

    Modification du calendrier romain et changement des noms des mois " quintilis" et "sextilis"

    En l’an 46 avant JC, Jules César , sur les conseils de l’astronome égyptien Sosigène d’Alexandrie , ajouta 90 jours au lieu des 27 ; l’année comportait donc 445 jours répartis sur 15 mois .Cette année fut appelée "année de la confusion" . Il décida ensuite que l'année serait de 365 jours : 4 mois de 30 jours , 7 mois de 31 jours et 1 mois de 28 jours ( au lieu des quatre mois de 31 jours et 7 mois de 29 jours ). Le début de l'année fut fixé le premier janvier ( jour de l'entrée en fonction des consuls )

    Puis il introduisit un cycle de 4 ans : 3 années de 365 jours , une année de 366 jours ( Sosigène s'était en fait rendu compte que l'année durait 365 jours un quart ) . Tous les quatre ans ,  un jour supplémentaire fut ainsi ajouté en février . Cependant , une raison religieuse empêchait que février , mois des puissances infernales , puisse être gratifié d'un nombre de jours impairs ( ce jour supplémentaire avait été rajouté au départ à la fin du mois de février ) , "l'impair plaisant aux dieux" favorables selon la doctrine pythagoricienne. Ainsi , afin d'éviter de rajouter ce jour supplémentaire à la fin du mois de février de façon trop visible , on eut recours à une astuce : il fut placé le sixième jour avant les calendes de mars( le 24 février était doublé ; même date que le mois intercalaire mercedonius dans l'ancien calendrier ). Ce jour devint le sixième jour bis, « bis-sexto ante calendas martias » ; d’où le mot « bissextile » utilisé de nos jours

    Il devint donc calendrier julien en 45 avant JC , année de 365,25 jours ( comme l'année tropique est d'environ 365,2422 jours , le décalage est de 0,0078 jour par an , soit 3,12 jours tous les 400 ans ) . L’équinoxe de printemps fut fixée au 25 mars , le solstice d’été au 24 juin , l’équinoxe d’automne au 24 septembre et le solstice d’hiver au 25 décembre .  Ces dates étaient en fait décalées d’un jour par rapport à la réalité astronomique .

    Ce calendrier est de type solaire.

    un calendrier julien de l'époque romaine avec les mois , jours et dates de la semaine marqués avec des chevilles .

    Le mois Quintilis fut rebaptisé Julius en l’honneur de César en 44 avant JC et prit le nom de "iulius" ( notre mois de juillet )

    Il y eut cependant une erreur d’interprétation durant 36 ans : l’année bissextile était tous les trois ans et non tous les quatre ans , il y eut donc 12 années bissextiles au lieu de 9 . L’empereur Auguste rectifia cette erreur en supprimant le mois intercalaire entre 8 avant JC et 4 après JC .( il décida de reporter un jour de février sur le mois d'août ) Ce n’est qu’après cette date que le calendrier put fonctionner correctement. Le mois « sextilis » fut renommé «  augustus » en l’honneur de l’empereur Auguste. De plus , le mois d’augustus ne pouvant pas , pour des raisons de dignité , comporter moins de jours que le mois de Julius , la durée des mois fut de nouveau modifiée pour aboutir à celle que nous connaissons : 31 jours pour juillet et donc 31 jours pour août ; il a donc fallu enlever un jour au mois de février qui se retrouvait ainsi avec 28 jours les années normales et 29 jours les années bissextiles.

    Ainsi , le calendrier julien avait pratiquement le forme que nous lui connaissons aujourd'hui mis à part la semaine qui n'avait pas encore été définie .

    fragment d'un calendrier romain de l'époque de l'empereur Auguste ; les jours y sont désignés par les lettres de A à H ( période de huit jours ) . La lettre N désigne un jour néfaste , le F désigne un jour faste et le C ( comitiaux ) pendant lesquels pouvaient être convoqués les comices , assemblées générales du peuples .

    Origine du calendrier julien

    L’année 753 avant JC , date de la fondation de Rome , fut choisie comme celle de la naissance du Christ en l'an 532 par le moine Denys le Petit ( écrivain ecclésiastique qui situe la naissance de Jésus le 25 décembre 753 ), et le point de départ de la datation du calendrier est donc en 754.Il n'a pas introduit " l'an zéro" car le nombre zéro n'existait pas à l'époque; il a donc posé comme première année celle qui suit celle de la naissance présumée du Christ.Il fallut attendre néanmoins le IXe siècle pour que cela soit accepté. Les historiens estiment qu’il a fait une erreur de cinq ans dans ses calculs.

    Et le premier jour de l'année ?

    Il fallut attendre 1567 ,un édit de Charles IX , pour que le 1er janvier soit officiellement considéré comme le 1er jour de l’année . En effet , jusqu’alors , ce jour pouvait être le jour de Noël ou encore de Pâques selon les pays , voire même selon les villes . Sous Charlemagne , on changeait d’année à Noël , puis ce fut à Pâques , mais à cause de la mobilité de cette fête , cela posait un problème .

    En conclusion...

    Le calendrier julien resta en vigueur jusqu’en 1582 .Cependant , il se décalait lentement au fil des siècles par rapport aux saisons .

    Puis ,l’église « s’approprie » le calendrier . Entre le IVe et le IXe siècle ,on ajoute des fêtes rappelant la vie du Christ , sa naissance , sa mort , sa résurrection , son ascension.

    L’année julienne dépassant l’année tropique de 11 minutes , il y a trois jours de décalage par rapport aux saisons tous les 400 ans . Son retard sur le calendrier grégorien est actuellement de 13 jours.

    Ce calendrier a été en usage dans la plupart des nations d’Europe jusqu’au XVIe siècle .Il est encore utilisé de nos jours pour déterminer les fêtes religieuses orthodoxes .


    La réforme du pape Grégoire XIII

    Modifications du calendrier julien  

    En 1582 , le Pape Grégoire XIII réforma le calendrier de façon à réduire le décalage entre le Soleil et le calendrier julien qui était de 10 jours.C'est un moine anglais , Bede , qui a découvert ce qui n'allait pas : l'année solaire ne durait pas 365,25 jours mais 365 jours 5 heures 48 minutes 46 secondes . En ajoutant à l'année 24 heures tous les 4 ans , le calendrier julien avait donc trois-quarts d'heures de trop , soit un jour entier tous les 128 ans .

    En 1582, dix jours ont été supprimés pour que le printemps soit le 21 mars ( pour respecter les choix du Concile de Nicée relatif à Pâques qui ne doit pas être fêté à la nouvelle lune ; à l’époque , l’équinoxe de printemps était le 11 mars ), et ce , sur ordre du Pape Grégoire XII, lui-même conseillé par le mathématicien Clavius. Il fixe aussi le début de l’année au 1er janvier , date de la fête de la circoncision du christ.

    Il fallait donc reconsidérer le nombre de jours dans une année. Pour cela , les années se terminant par 00 seront bissextiles seulement si elles sont divisibles par 400. ( il en supprima donc trois en quatre siècles )

    Le calendrier ne diffère du calendrier julien que par la répartition entre années communes ( 365 jours) et années bissextiles ( 366 jours ) . Les années bissextiles sont les mêmes que celles du calendrier julien .

    Le nouveau calendrier

    Ce calendrier comporte donc 97 années bissextiles sur 400 ans . Une année dure donc 365 + 97/400 ,soit 365,2425 jours(  ; c’est-à-dire 0,0003 jour de différence par rapport à l’année tropique , quantité négligeable , qui ne sera visible que dans 10.000 ans ( excès alors de trois jours ) . Il faut toutefois noter qu’il n’existe pas de calendrier parfait , ne serait-ce que par la variation de la durée de l’année tropique au cours du temps.

    L’équinoxe de printemps fut fixée au 20 mars, le solstice d’été au 21 juin,l’équinoxe d’automne au 22 ou 23 septembre et le solstice d’hiver au 21 décembre.Ces dates sont variables à long terme en raison de l’écart entre l ‘année grégorienne et l’année tropique , mais aussi de la variation de la saison .

    Une réforme pas si facile à accepter

    Un tel calendrier fut appelé « calendrier grégorien » et fut obligatoire en 1582 . En Italie ,en Espagne , en France et au Portugal , on passait donc du jeudi 4 octobre au vendredi 15 ; en France , le réforme ne fut appliquée que le 9 décembre ( dont le lendemain fut le 20 décembre ) . La majorité des pays catholiques adopta la réforme dans les années qui suivirent .

    En Angleterre , le calendrier grégorien remplaça le calendrier julien en 1752 , le début de l’année passa du 01 avril au 01 janvier et 11 jours furent supprimés entre le 2 et le 14 septembre.Ces jours perdus provoquèrent la colère du peuple et des émeutes eurent lieu dans les rues ; la population pensait que le gouvernement essayait de leur voler onze jours de salaire .

    D’autres pays n’ont adopté ce calendrier qu’au XXe siècle : la Bulgarie et l’Albanie en 1912 , la Russie en 1918 ; la Chine en 1912 ; la Roumanie et le Yougoslavie en 1919 ; la Grèce en 1923 ( ils utilisaient encore le calendrier julien pour la fixation des dates religieuses ) , la Turquie en 1926 ( sans pourtant renoncer au calendrier musulman ) …

    Le Japon , la Chine , l'Inde , le Vietnam l'utilisent parallèlement à leur calendrier national .

    Depuis 1950 , presque tous les pays du monde ont recours au calendrier grégorien , tout en conservant leurs propres calendriers pour établir la date des fêtes religieuses et traditionnelles .

    Le calendrier grégorien n’avançait que de 26 secondes par an par rapport à l’année tropique. Actuellement , le décalage est de 3 heures,il atteindra une journée vers 4700 .  

    calendrier de 1897 publié à l'occasion de la visite en France du tsar Nicolas II de Russie et de son épouse .

      
     
    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique