•   

      

      

    Le 5 septembre 1798 sous le Directoire Jean Baptiste Jourdan fait voter une loi qui institue la conscription et le service militaire obligatoire pour tous.


     

    Article premier de la loi :

     

    "Tout Français est soldat et se doit à la défense de la Patrie"

     


     

    Le 27 juillet 1872 est votée la Loi Cissey et sous la pression de Adolphe Thiers le service actif devient plus complet avec possibilité de formation civique et de brassage social. Mais la réalité économique ne permet pas d'intégrer tous les jeunes de 20 ans d'une même classe, le ministre de la guerre va donc limiter le nombre sous les drapeaux par un système de tirage au sort soit d'1 an, soit de 5 ans.

     


     

    En 1889 la Loi Freycinet réduit la durée du service à 3 ans et restreint les possibilités de dispense, les jeunes issus des grandes écoles et les séminaristes ne doivent effectuer qu'un an.

     


     

    Le 21 mars 1905 la Loi Berteaux instaure un service personnel (sans remplacement possible), universel (sans dispense), et obligatoire (pas de tirage au sort) pour une durée de 2 ans. Cette loi instaure la notion d'armée nationale où le citoyen a des droits mais aussi des devoirs. Le service militaire a un rôle d'intégrateur national. La caserne permet l'initiation aux progrès techniques, l'uniformisation des modes de vie, de l'habillement, de l'alimentation et du langage. La mise en place d'une armée de masse transforme la caserne en une école avec salle de lecture, enseignements divers et salle de récréation.

     


     

    Le 7 aout 1913 sous l'influence de la politique allemande, la loi porte la durée du service à 3 ans augmentant le nombre de conscrit sous les drapeaux de 259 930 en 1906 à 760 000 en 1914.

     

     

     

    Suite à la loi de 1905 Robert sera militaire de 1906 à 1908 sous le matricule :

     

    199 929 .

    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique