•   

    Enfants travaillant dans les mines de Charbon

      

    En France ,en 1840 il existe 130 000 enfants de moins de 13 ans dans les ateliers de moins de 10 employés .

    Le premier texte de loi qui régit le travail des enfants est publié le 21 Mars 1841, il porte l'âge minimum de travail à 8 ans, limite le travail de nuit et la scolarité des enfants est obligatoire jusqu'à 12 ans.

    La scolarité jusqu'à 12 ans ne sera réellement appliqué qu'à partir de 1880- 1881par Jules Ferry qui rendra l'école gratuite pour tous.

     

    enfants au travail, fait commun et banal au 19e siècle, inlassablement dénoncé par Victor Hugo dans son oeuvre.

      

    Il faudra attendre le 19 mai 1874 pour qu'une loi sur le travail des enfants et des filles mineures de l'industrie limite le travail avant 12 ans. Le travail de nuit, les dimanches et jours fériés sera prohibé avant l'âge de 16 ans.

     

      

      

      

    En 1893, la France va limiter à 10 heures par jour la durée maximale de travail pour les enfants de plus de 13 ans et à 60 heures par semaine pour les enfants entre 16 et 18 ans.

     

      

      

    Ce n'est que courant XXeme siècle que l'âge minimum du travail sera de 16 ans.

     

      

      

    Histoire de LUCIEN :

    A partir de 13 ans Lucien va donc travailler. Il sera placé dans différentes familles jusqu'en mars 1905. Des gages lui seront versés chaque année dont une partie sera versée à la Caisse d'Epargne.

    Par exemple : en 1901 à l'âge de 16 ans il reçut 100 francs de gages et 50 francs furent plaçés à la Caisse d'Epargne.

     

    Les patrons avaient certaines obligations :

     

    • Ils ne devaient pas occuper l'élève à des travaux au-dessus de ses forces,surveiller constamment sa conduite et ses moeurs;
    • Ils devaient le traiter avec bonté et douceur, sans jamais lui infliger aucune punition corporelle, ou privation de nourriture;
    • Ils devaient faire toutes les démarches nécessaires pour le retrouver, dans le cas où il s'évaderait, et donner dans les vingt-quatre heures connaissance de l'évasion au Maire de la commune et au Directeur ...

      

    Le travail des enfants

    pendant la Révolution Industrielle

     

     

      

     

     

    Pendant des siècles, la plupart des enfants ont travaillé dès leur plus jeune âge. A la campagne, ils étaient employés aux travaux des champs. A la ville, ils aidaient leurs parents artisans. Le travail se faisait en famille et ils devenaient souvent ce qu'était leurs père : paysan, maçon, ouvrier... Ainsi, très jeunes, ils apprenaient le métier. Certains enfants, issus de familles nombreuses, étaient placés comme ouvriers dans des fermes ou chez des patrons. Seules les familles aisées pouvaient envoyer leurs enfants à l'école.

     

    Document 1 : De très jeunes ouvriers au travail

     

     Dans les filatures, les enfants sont utilisés pour attacher les fils brisés sous les métiers à tisser en marche, ramasser les fils de coton...

    Dans les filatures, les enfants sont utilisés pour attacher les fils brisés sous les métiers à tisser en marche, ramasser les fils de coton...

     

     

    Document 2 : Le témoignage d'un enfant

     

    « J'avais sept ans quand je commençais à travailler. Les heures de travail étaient de cinq heures du matin à huit heures du soir, avec une pause de trente minutes à midi pour se reposer et manger. Nous devions prendre nos repas comme nous pouvions. J'avais quatorze heures et demie de travail effectif à sept ans. Dans cette manufacture (= petite usine), il y avait environ cinquante enfants de mon âge. Beaucoup étaient malades à cause du travail excessif. C'est à coups de lanières de cuir que le contremaître (= chef des ouvriers) tenait les enfants au travail ».

     

     

    Document 3 : Le travail des enfants :

     

    Le nombre d'ouvriers en France en 1847 :

    - Hommes : 670 000

    - Femmes : 254 000

    - Enfants (de moins de 14 ans) : 130 000

    Le salaire par jour des ouvriers du textile à Rouen en 1848 :

    - Homme : 1,9 à 2,7 francs

    - Femmes : 1 à 1,3 franc

    - Enfants : 0,5 à 0,7 franc

     

     

    Document 4 : Enfants au travail dans une mine, à Béthune (nord de la France), vers 1860 :

    Pendant longtemps, jusque vers 1880, les enfants ont travaillé dans les mines. Leur petite taille leur permettait de se glisser dans les galeries les plus étroites. Ils poussaient des wagonnets remplis de charbon, au risque de se faire écraser quand, à bout de force, ils ne pouvaient plus retenir la lourde charge.


     

     

     

    Document 5 : Loi du 22 mars 1841 en France

     

    Article 2 : Les enfants qui travaillent devront avoir au moins huit ans. De huit à douze ans, ils ne pourront être employés au travail plus de huit heures divisées par un repos. De douze à seize ans, ils ne pourront être employés plus de douze heures divisées par un repos. Ce travail ne pourra avoir lieu que de cinq heures du matin à neuf heures du soir.

     

    Article 4 : Les enfants de moins de seize ans ne pourront être employés le dimanche et les jours de fêtes.

     

     

     GAVROCHE

      

      

    Document 6 : Rapport de la commission d'inspection du travail dans une ville textile en 1843 :

     

    « Monsieur le sous-préfet,

    La commission nommée pour inspecter et surveiller le travail des enfants dans les manufactures

    (= usines) s'est occupée de sa mission avec tout le zèle dont elle était capable. Mais la trop brusque application de la loi de 1841 aurait inévitablement compromis les intérêts commerciaux de la ville. Sur la fixation des heures de travail pour les enfants de 8 à 12 ans, la commission ne peut s'empêcher d'observer que, d'une part, la loi n'a pas assez tenu compte des exigences du commerce, et que, d'autre part, elle a beaucoup exagéré les dangers et fatigues de ces enfants ».

     

     

    SOURCES WIKIPEDIA - photos google

    SUPERBE BLOG lien : http://aimable-faubourien.blogspot.com/2010/04/le-travail-des-enfants-dans-les-mines_6423.html

     

    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique