• L'Arche de Noé peut être située sur le mont Ararat

     

    L'Arche de Noé serait peut-être située sur le mont Ararat en Turquie.

      

      

    L’Arche de Noé serait selon le livre de la Genèse un grand navire construit sur ordre de Yahvé afin de sauver Noé (patriarche biblique), sa famille et toutes les espèces animales peuplant la terre d’un déluge menaçant de se produire. Curieusement, un récit très similaire existe avec un mythe antérieur Sumérien, l’Epopée de Gilgamesh. (Un sage se voit ordonner par le dieu Enki de construire un navire sur lequel il pourrait survivre d’un déluge. (Noé sur son Arche. Représentation du 15e s.)

     

     

    La bible nous dit : « Faites vous une arche en forme de grand navire que vous diviserez en trois étages. Sa longueur sera de 300 coudées, sa largeur de 50 et sa hauteur de 30. Vous y ferez entrer un couple de tous les animaux et vous prendrez avec vous les provisions nécessaires ». Ces mesures correspondent approximativement à 157 mètres de long, 15,7 mètres de haut et 26,2 mètres de largeur. Le déluge ne vint que 120 ans après que l’arche fut commencée ce qui laissait aux hommes un long délai pour se convertir. Pendant ce long intervalle, Noé eut ordre de prêcher la pénitence. Hélas, les coupables se plongeaient au contraire dans les plus effroyables excès. C’est alors que la colère du Seigneur éclata et le déluge survint.

     

     

    Pendant que les hommes continuaient à se livrer à tous les vices, Yahvé ordonna à Noé d’entrer dans l’arche avec sa femme, ses fils et leurs femmes, ainsi qu’un couple de tous les animaux impurs. Il faut savoir que les animaux impurs étaient ceux que l’on ne pouvait ni manger, ni offrir en sacrifice). Quand aux animaux purs, Noé reçut l’ordre d’en prendre non pas un couple mais sept.

     

     

    Le déluge :

    « Le ciel se couvrit de nuages sombres. Pendant 40 jours et 40 nuits tombe une pluie torrentielle, les fleuves débordent, les mers franchissent les rivages, des vagues déchaînées se mettent à recouvrir la terre. L’arche s’élève jusqu’à 15 coudées au dessus des plus hautes montagnes et tout ce qui a vie en dehors d’elle périt irrémédiablement. Tandis que les hommes, les plantes et les animaux périssaient, l’arche flottait en surface. Au bout de 150 jours, Dieu fit souffler un vent fort, les eaux commencèrent à diminuer et l’arche s’arrêta au sommet du mont Ararat en Turquie. Noé ouvrit alors la fenêtre de l’arche et laissa s’envoler un corbeau qui ne revint pas. Sept jours plus tard, Noé lâcha une colombe. N’ayant pas trouvé ou se poser, elle revint à Noé. Au bout de 7 autres jours, Noé lâcha à nouveau la colombe qui revint cette fois portant dans son bec un rameau d’olivier dont les feuilles étaient vertes, signe évident que les eaux s’étaient retirées.

      

    Noé relâcha une troisième fois la colombe qui ne revint pas. Noé sortit de l’arche avec sa famille et tous les animaux. Lorsqu’il vit la terre sans autres habitants que les membres de sa propre famille, Noé ressentit une profonde gratitude et s’empressa d’élever un autel et d’offrir un sacrifice. A ce moment, Yahvé fit apparaître un arc en ciel et dit à Noé « Voici le signe de mon alliance avec vous et vos descendants. Il n’y aura plus de déluge pour détruire le genre humain ». Selon la bible, Noé était devenu cultivateur et mourût quelques années après le déluge.

     

     

    Localisation possible de l’Arche de Noé :

    Au cours du vingtième siècle, des centaines d’expéditions ont gravi le mont Ararat (montagne volcanique en Turquie) et les monts environnants à la recherche de la mythique arche de Noé. Un fait marquant, le 16 juin 1987, Ron Wyatt et son équipe sont invités par le gouverneur de la province d’Agri à se rendre à une cérémonie à l’est de la Turquie, au pied du mont Ararat (la montagne du jugement dernier). 4 jours plus tard, le gouverneur déclare devant les caméras que les autorités archéologiques turques accréditent en partie les résultats des recherches menées par R. Wyatt et son équipe. C’est à cet endroit selon eux que se serait échoué l’arche de Noé.

     

     

    De nombreuses photos aériennes ont été prises proche du mont Ararat (une autre montagne à 27 kilomètres au nord) et montrent effectivement une forme de bateau. Le problème est que cette structure d’environs 150 mètres de long se trouve sur les flancs de la montagne à 2130 mètres au dessus du niveau de la mer. Elément curieux, les 150 mètres de long correspondent précisément (à 7 mètres près) aux 300 coudées (= 157 mètres) de longueur décrites dans la Genèse. En fait, il n’y aurait rien de si particulier dans le fait de trouver les restes d’une épave très ancienne sur les flancs d’une montagne. Des études géologiques ont rendu de plus en plus évidente la réalité du déluge (biblique). On a mis au jour au sommet de hautes montagnes quantité de coquillages et de poissons fossilisés.

     

     

    Des échantillons ont été prélevés en 1979 et 1984. Il semblerait que le sol contienne par endroits de fortes concentrations de métal et de bois en décomposition. En 1985, plusieurs détecteurs de métaux différents utilisés lors de fouilles montrent tous une structure étonnamment régulière sous forme de lignes parallèles et transversales et qui convergent aux deux extrémités.

     

     

    Informations supplémentaires: position GPS du mont Ararat:

    Longitude: 44°21'24''

    Latitude: 39°40'52''

      

    sources : http://www.etrange.org/index.php/arche-de-noe.html

      

      

      

      

      

      

     

    « La Maison Hantée de Saint-Quentin dans l'Aisne - FranceNOSTRADAMUS, les prophéties »
    Delicious Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter