•  

     LA REINE MARGOT




    Jeanne Moreau dans "La reine Margot" (1954).
    Le premier grand rôle pour cette actrice qui joua la première épouse d'Henry IV symbole de la reine encombrante et nuisible: le bon roi Henry dut s'en débarrasser au plus vite tant elle devenait, par ses frasques, un danger pour la toute nouvelle dynastie des Bourbons...





    Dans le même film, la grande Françoise Rosay joue le rôle de la reine-mère Catherine de Médicis, épouse du roi Henry II
    : italienne, riche, superstitieuse, elle réussit la prouesse rare d'assurer l'avenir de la dynastie des Valois en donnant naissance à plusieurs rois de France tous aussi déséquilibrés que leur sœur Margot, et en même temps, d'en précipiter la chute...
    Mais avant, elle introduisit à la Cour de France l'art de se servir d'une fourchette.

    LA REINE MARGOT

     

     

     

     

     

     

     

     

    Historique de 1954

     

     

     

    Réalisation de Jean DRÉVILLE

     

    D’après le roman de Alexandre DUMAS père

     

    Scénario de Abel GANCE, Jacques COMPANEEZ et Paul ANDRÉOTA

     

    Directeurs de la photographie Henri ALEKAN et Roger HUBERT

     

    Musique de Paul MISRAKI

     

     

     

    avec

     

    Jeanne MOREAU

     

    Françoise ROSAY

     

    Henri GENÈS

     

    Daniel CECCALDI

     

    Louis DE FUNÈS

     

    Jean-Roger CAUSSIMON

     

    René Blancard

     

    André VERSINI

     

    Jean LANIER

     

    Robert PORTE

     

    Jean Témerson

     

    Serge Sauvion

     

    Olivier Mathot

     

    Robert MOOR

     

    Louis ARBESSIER

     

    Guy KERNER

     

    Jacques Bézard

     

    Guy Saint-Clair

     

    Jean THIELMENT

     

    Jean-Marie Bon

     

    Jacques Eyser

     

    Nicole Riche

     

    Armando FRANCIOLI

     

    Florella MARI

     

    Vittorio SANIPOLI

     

     

     Sortie le 25 novembre 1954

     

     

     

     

     

     

     Août 1572. Pour calmer les tensions religieuses, Paris célèbre au Louvre le mariage diplomatique de Marguerite de Valois, catholique, sœur du roi Charles IX, avec Henri de Bourbon, roi de Navarre et protestant. Malgré la bonne volonté de deux gentilshommes, La Môle et Coconas, issus de camps opposés mais souhaitant la réconciliation nationale, les basses intrigues l’emportent et la machiavélique Catherine de Médicis ordonne le massacre de la Saint-Barthélemy, cherche à éliminer Henri, que sa fille Margot vient d’épouser, et provoque même la mort par empoisonnement de son fils Charles IX. Ce dernier a le temps de désigner Henri de Navarre pour lui succéder à la place de son propre frère, le duc d’Anjou, un excentrique amateur de bilboquets… 

    La reine Margot fuit Paris derrière le panache blanc de son époux. Aidée par Coconas et surtout par La Môle, devenu entre-temps son amant, elle a pu sauver le futur Henri IV. Au même moment, les deux gentilshommes, amis inséparables, montent solidairement à l’échafaud que leur a réservé Catherine de Médicis. Dans son carrosse, Henri part pour l’exil avec, à ses côtés, Margot dont le beau visage est voilé de tristesse.

     

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA REINE MARGOT

    (film de P. Chereau)

    Isabelle Adjani

    Isabelle Adjani. Collection Christophe L.

    La reine Margot de Patrice Chéreau (1995).
    La Maison de Valois vue comme une mafia...

    Isabelle Adjani trouva là un rôle taillé sur mesure...

    (à suivre...)



    HISTOIRE du CORSET

     


     

     
    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique