• Les fleurs ne sentent plus aussi bon qu’autrefois......

    Les fleurs ne sentent plus aussi bon qu’autrefois

    source : http://bleurose.skynetblogs.be/archive/2009/11/17/les-fleurs-ne-sentent-plus-aussi-bon-qu-autrefois.html

    (probablement par leur sélection excessive)

    Les roses sentaient aussi bon qu'elles étaient belles. Les lilas embaumaient les rues entières, l'odeur des œillets était parfois trop forte.

    roses$20anciennes

    au-lilas-fleur-jacinthe

      

    « L'odeur n'est pas une propriété comme les autres. Tout d'abord, elle est invisible. Ensuite, les impressions olfactives sont aussi subjectives que les impressions gustatives. Par ailleurs, différentes recherches ont montré que le parfum est un trait génétique complexe et difficile à manipuler avec les méthodes d'hybridation habituelles. Les plantes parfument et parfois empuantissent l'air au moyen d'une vaste panoplie de substances biochimiques diffusées par les pétales, les feuilles et d'autres tissus. Environ un millier de ces substances ont été identifiées à ce jour. "Il peut y avoir jusqu'à cinquante, voire cent substances chimiques impliquées dans une odeur", précise Eran Pichersky. En règle générale, le nez de l'homme ne reconnaît qu'un petit nombre de ces composés volatils. Si une personne respire par exemple une bouffée de 2-phényléthanol, des images de roses lui viendront à l'esprit, même si en fait un grand nombre de substances entrent dans la composition du parfum d'une rose. Tout comme les harmoniques permettent à l'oreille de distinguer un do joué au milieu du clavier d'un piano d'un do joué au violon, les différents composants chimiques constituent les subtilités olfactives qui caractérisent le parfum d'une rose donnée. » Ivan Amato, Science News

     

    Mais pour s'offrir un petit bonheur olfactif, rendez-vous au jardin en été vers midi : parce que les pétales et/ou le pistil renferment des huiles essentielles volatiles. Une rose sera plus parfumée à midi qu'à 5h du matin: Le soleil et la chaleur font évaporer cette essence naturelle.

     

    Qu'en est il du souvenir d'un parfum oublié que portaient nos mères ou nos grand'mères...

    Peut être le reconnaitrions nous, ou pas !

    Mais il reste le souvenir d'un moment ou petite fille ou petit garçon nous bravions l'interdit pour caresser une houppette imagesCA1W3EXN
    et toucher la poudre qui sentait si bon,

    Ou déboucher un précieux flacon dont l'image et le nom, moins insaisissables que les odeurs sont restés dans notre mémoire......

     


     

    Site%20Weil%20OK_31505_image005

     

      

    imagesimagesgrèsimagesCAIIQQWWimagesoir de parisù

     

    Ces noms pleins de rêves:

    Weill Antilope

    Caron - Fleurs de rocaille

     Worth - Je reviens

     Grès- Cabochard  

    Dana - Canoë 

     

    Bourgeois dans son flacon bleu - Soir de Paris

     

     

     

    Son préféré, dans sa boîte vert et blanc : Ma Griffe de Carven

      

     

    !BY1T)3QB2k~$(KGrHgoH-DcEkJw2KwwWBKjrKqBsHQ~~_35

     

     

    Celui qu'elle m'a légué, retrouvé dans une ancienne coiffeuse : Sortilège de Le Galion

     

     

    n1623914297_6944

     

    Sa composition est à elle seule un poème :

    « Aldehyde Complex, Bergamot oil, Orange Blossom, Peach, Strawberry

    Jasmin, Lilac, Lily of the Valley, Orris, Rose, Ylang-Ylang

    Civet, Musk, Opoponax, Sandal, Tonka, Vanilla, Vetiver, »

    Oubliés comme ces roses, qui sentaient le bonheur de l'enfance.....

    « L'HISTOIRE du PARFUM .....Henri IV - le règne interrompu..... »
    Delicious Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter