• Les IROQUOIS

    Iroquois
      
    Nom francophone : Iroquois Nom autochtone : Hodinonhsioni
    Nation : Iroquois Territoire : -- Nord-Est --
    Famille Linguistique : Iroquoien

    Du terme algonquin Irinakhoiw pour désigner les Senecas : "vrais serpents". Les Iroquois se désignaient eux-mêmes Hodinonhsioni, "peuple de la grande maison".
    La ligue des cinq nations réunissait d'ouest en est : - Les Senecas : déformation par les Hollandais et Anglais de leur nom Tsonondowaka, "hommes de la montagne". - Les Cayugas : "hommes du bord de l'eau", ou de "la terre boueuse". - Les Onondagas : Onontage, "sur le sommet de la colline". - Les Oneidas : Oneniute, "hommes de la pierre debout". - Les Mohawks : "mangeurs d'hommes", qui se nommaient eux-mêmes Kaniengehaga, "homme du pays du silex".
    La ligue devient la Confédération des six nations en 1722, avec l'arrivée des Tuscaroras ("ceux qui récoltent le chanvre").
    Agriculteurs, chasseurs et guerriers d'exception. Ils vénéraient un ensemble complexe d'animaux, de plantes et de forces naturelles.
    Le Grand Conseil réunissait cinquante sachems (8 Senecas, 10 Cayugas, 14 Onondagas, 9 Oneidas et 9 Mohawks). En fait, seuls 8 Mohawks siégeaient, personne ne prenant la place de Hiawatha, l'inspirateur de la Ligue.
    Picture Source:http://www.williamscully.ca/gallery2/v/Her+Majestys+Canadian+Ships/iroquois.jpg.html

    Pi

     

     


    Jusqu'à la fin du XVIIIe s., les Iroquois furent de tous les conflits. Alliés aux Anglais contre les Français, leurs actions furent déterminantes. Sous la conduite de Joseph Brant, ils restèrent fidèles à leurs alliés contre les Insurgents américains (seuls les Oneidas optèrent pour la neutralité). Leurs villages furent détruits en 1779, au terme de leur défaite.

     

     

     

     

     

    Iroquois Indians: Iroquois Chief
     
      

    Les Iroquois

     

     

     

     

     

    La nation amérindienne qui habitait le sud du Québec était celle des Iroquois. Les Iroquois sont un peuple agriculteur et sédentaire. Ils cultivent le blé, le maïs et la courge, et complètent leur alimentation par la pêche, au printemps, et la chasse, les hommes partent à l'automne et reviennent en hiver.

     

    Les Iroquois se logeaient dans des maisons longues pouvant contenir cinq à dix familles descendants d'une même aïeule. Les maisons longues étaient construites avec des troncs d'arbres recouverts d'écorce. L'intérieur était divisé en deux rangées. Au centre, une allée servait à faire des feux et à circuler. Les maisons longues étaient regroupées en villages de mille à deux mille habitants. Ces Indiens d'Amérique avaient adopté la maison longue parce que cette habitation pouvait loger plusieurs familles.

     

    Les premiers contacts entre Iroquois et Européens eurent lieu au XVIe siècle, lorsque Jacques Cartier remonta le Saint-Laurent et visita les villages de Stadacona, où se trouve aujourd’hui la ville de Québec, et Hochelaga, où se trouve aujourd’hui Montréal.

     

     

     

     


     

     Les Iroquois étaient réunis en une confédération de cinq nations appelées Kayanerenh-kowa (la grande paix) ou également appelés Kanonsionni (les gens de la longue maison). L’appartenance à un clan était très importante, le lien d’un individu avec ses frères et sœurs et la famille de sa mère étaient beaucoup plus importants que celui qui le rattachait à son père.

    Les cinq nations étaient les Mohawks (mangeurs d’hommes), les Onneidas (hommes de la pierre debout), les Onondagas (sur le sommet de la colline), les cayuga (l’homme au bord de l’eau), les senecas (l’homme de la montagne).

     

    Celle ci est présidée par 50 chefs qui représentaient toutes les tribus.

     

    Chacune des nations iroquoises était divisée en plusieurs clans.

     

    L’appartenance à un clan était fixée lors de la naissance. Chaque nouveau-né devenait membres du clan de sa mère.

     

    Le nom de l’enfant est choisi parmi une liste de noms qui appartenaient au clan. Apres avoir choisi le nom de l’enfant il était publiquement annoncé.

     

    Puis arrivé a l’age adulte il recevait un nouveau nom, également tir d’une liste du clan.

     

    Après la mort le nom serait de nouveau donné à un autre membre du clan appartenant à une nouvelle génération.

     

    Les clans étaient divisés en plusieurs petits groupes appelés lignages. Le lignage était le groupe des descendants, part les femmes.

     

    Apres dix où quinze ans restés dans les mêmes lieux ils quittaient l’endroit car la terre devenaient de moins en moins fertile. A l’époque on ne connaissait pas l’engrais.

    L’ennemi premier des Iroquois étaient les Hurons. Ils ont réussi à repoussé les hurons loin de leur territoire. Pratiquement toutes les batailles étaient remportées par les amerindiens Iroquois.

    « les HURONSLes Explorateurs »
    Delicious Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter