•       

          Les ruines de la crypte carolingienne Sainte-Reine

     

    de l'abbatiale de Flavigny-sur-Ozerain

     

    Eglise.jpg

          Tour2.jpg
     
         "La ville de Flavigny-sur-Ozerain (Flaviniacum,aux environs de Dijon, Côte d'Or) tire son nom de son ancien      propriétaire romain, Flavinius. Villa et castrum n'ont laissé aucun vestige, mais il reste tout de même de vieux témoins de cette abbaye, fondée vers 720 par Widerad sous le règne de Thierry      IV, selon la règle bénédictine. Les anciens bâtiments font maintenant partie des usines célèbres fabriquant les anis de Flavigny" (Wikipedia).
     
     
     

          

          

    crypte.jpg

    Crypte7.jpg
               Crypte2.jpg   

      

     
     
    Crypte10.jpg

         Crypte4

        Crypte5.jpg

          

       

      

    Crypte8.jpg
         
         
    Crypte6.jpg

    Les chapiteaux sont ornés de sculptures, de toutes sortes de symboles très chargés, feuillages, signes évoquant la lettre oméga... Les ondes    d'énergies et les entrelacs celtes, les rayonnements solaires, l'équilibre des  colonnes et des espaces, tout est chargé et dans le silence, c'est un moment rare de plénitude qui envahit le    visiteur attentif.

          

    Voir le symbolisme des entrelacs sur . http://sens-des-entrelacs.wifeo.com/

          

    Comme dans tant d'autres lieux celtes ou païens, ce sont les Bénédictins qui s'installèrent ici pour christianiser les populations. Ils y    demeurèrent jusqu'à la Révolution.

          

    Benedictins.jpg

          

    "En 252, une jeune Gauloise de seize ans prénommée    Reine, convertie au christianisme, faisait paître ses moutons au pied du    mont    Auxois, site aujourd'hui présumé de l'oppidum d'Alésia. Le gouverneur romain des Gaules, Olibrius (ou Olimbrius)[1],    voulut abuser d'elle mais elle résista et refusa même le mariage pour ne pas abjurer sa foi. Elle fut martyrisée, et décapitée. Dès le siècle suivant, un culte se développa, le martyre de cette    sainte devenant plus tard le sujet d'un grand nombre de mystères." (Wikipedia)

     

    On retrouve là le schéma classique des hagiographies de saintes des débuts du christianisme : sainte Barbe, sainte Wilgeforte, sainte    Nolwenn,... et tant d'autres !

    L'image de    sainte Barbe en relation avec celle de "la Maison-Dieu" du Tarot de Marseille

    LE    CHRIST ANDROGYNE   

     

    En Bretagne, sainte Nolwenn marche au gré de la Vouivre avec sa    tête    

    SteReine.jpg

     

           "C'est probablement la translation des reliques de sainte Reine, martyrisée à Alise en 238, qui cause un nouvel aménagement des    cryptes, si tant est que l'abbé Manassès en avait fait ériger vers 755 pour le repos de saint Prix, évêque de Clermont au VIIe siècle. Dans tous les cas, un nouvelle abbatiale voit le jour en    878, consacrée par le pape Jean VIII, qui se voit recevoir de la part des moines huit livres... d'anis, oui, cette tradition remonte très loin à Flavigny". (http://encyclopedie-universelle.com/abbaye%20-%20architecture%20carolingienne%207.html site    où vous trouverez les plans de cette abbaye)

          

          La fabrique d'anis de Flavigny occupe les bâtiments de l'ancienne abbaye.

          

    anis.jpg

      

    sources : http://vivrevouivre.over-blog.com/article-l-energie-est-tres-puissante-dans-la-crypte-de-l-abbatiale-de-flavigny-cote-d-or-86087422.html

      

      

    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • L’univers et ses mystères est une série documentaire sur l’univers d’une très grande qualité et dotée d’une très grande richesse. Ce vingt-quatrième et dernier épisode clos la série en s’intéressant aux énigmes qui nous sont depuis toujours inexpliquées, avec des questions du type «Le voyage dans le temps est-il possible ? » et bien d’autres souvent plus réalistes, et qui font que la science a encore un long chemin à faire pour explorer l’univers et en comprendre les mécanismes.

      

    POUR APPRECIER CES VIDEOS - cliquer sur le logo central de DEEZER ( colonne de gauche, en as) le fond musical du blog sera supprimé

    Partie:1
    Partie:2
    Partie:3
    Partie:4
    Partie:5

     

     

     

    sources : http://www.partagedusavoir.fr/documentaires/univers-mysteres-enigmes-inexpliquees/

     

     

    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • le CARRE de SATORA-t-on percé le mystère de ce carré de lettres que l'on trouve un peu partout en Europe, dont l'ancienneté remonte aux Romains, peut-être aux premiers chrétiens, et en a-t-il un vraiment ? 
    Le genre d'énigme qui a une fâcheuse tendance à attirer tous les allumés du coins, mais qui reste un problème plaisant.

    "C'est le plus ancien carré de lettres. Il est composé de 25 lettres formant 5 mots complets. En lisant tous les mots de gauche à droite ou de droite à gauche ou de haut en bas ou de bas en haut, on obtient toujours un palindrome." "Ce carré magique constitue une exception par son ancienneté et son mystère. C'est un carré de 5x5 en latin. Il est constitué des cinq mots SATOR, AREPO, TENET, OPERA, et ROTAS. Le mot arepo est un hapax et plusieurs interprétations lui ont été appliquées. Il serait soit un nom propre, soit une forme gauloise du mot charrue comme le propose Jérôme Carcopino, soit une forme hébraïque ou une allusion au dieu Apis. Les autres mots : sator, le laboureur - tenet, (il /elle) tient ou dirige - opera, l'œuvre, le travail - rotas, les roues."
    "De nombreux exégètes se sont penchés sur la signification qu'on peut donner à cette suite de mots, plusieurs versions sont possibles, faisant intervenir des grilles religieuses, alchimiques, numérologiques ou kabbalistiques."Image"Les traductions les plus simples et littérales étant : « Le laboureur guidant la charrue travaille en tournant.» ou encore « Le semeur Arepo conduit les roues avec soin ».
    La plus ancienne réprésentation de ce carré se trouve dans les ruines de Pompéi, ce qui le date au moins de 79 apr.J.C. Par la suite, on le retrouve en de nombreux lieux, principalement des monuments religieux chrétiens en de nombreux endroits du monde." "Ainsi en Indre-et-Loire, dans les châteaux de Chinon, Loches, Bonaguil - en Charente, dans le château de Jarnac, - dans le Puy-de-Dôme, dans la Maison d’Agnès Sorel, favorite de Charles VII, - en Haute-Loire, dans une maison du Puy-en-Velay, - dans l’Isère, dans la maison de justice de Valbonnais, - en Ardèche, à Rochemaure, en l’église Saint-Laurent, - elle fut aussi dessinée dans une bible carolingienne de 822, sur un parchemin du XIIIème siècle ainsi que sur des amulettes du XVIème siècle. Mais les chercheurs en font mention également : - en Angleterre, dans le Pays de Galles, à Circenster, sur les murs d’une caserne romaine (en effet, n’oublions pas que l’Angleterre fut occupée par les soldats romains dans la première moitié du premier siècle). - On retrouve encore le Carré en Syrie, dans les ruines de la ville de Doura-Europos, sur l’Euphrate, appelée aujourd’hui Salihye, où ont été découverts, dans la maison d’un particulier, une chapelle chrétienne et un baptistère. - On le signale encore en Asie mineure - en Hongrie, à Budapest (où les troupes romaines sont passées), - en Ethiopie et sur les bords du Nil, - enfin, en Allemagne, sur un jeton de compte de la trésorerie des Habsbourg daté de 1572, etc…"Image

    Le carré SATOR

      1 - Mythe ou réalité ? Peinture récente sur une porte à Grenoble.       
    Le "carré SATOR" existe, je l'ai rencontré; Et je ne suis pas le seul. Mais, dans quel lieu 'mystérieux' l'a t    on trouvé ?              
      
    Depuis quand l'homme dessine des "carrés SATOR" ?       
    • * En 1868 à Cirencester en Angleterre, un "carré" est trouvé sur un morceau de plâtre mural datant du 4ème siècle.   
    • *  En 1925, un "carré" partiellement abîmé est découvert lors des fouilles à Pompéi. Il serait donc antérieur à l'an 79 puisqu'il a été pris dans l'éruption du Vésuve. En 1936, un autre    carré est découvert.   

           Il est visible dans des lieus plus récents : le CARRE de SATOR

    • - Sur des dalles d'église près de Crémone,   
    • - Dans des couvents à Vérone,   
    • - Sur une tombe (en Angleterre, je crois),   
    • - Sur une porte à Grenoble,   
    • - Dans le château  de Bonaguil,   
    • - Dans la fortification de Loches,   
    • - Dans la forteresse de    Tarascon....   

      2 - Qu'est ce que le "carré SATOR" ?     

    C'est le plus ancien carré de lettres. Il est composé de 25 lettres formant 5 mots complets. En lisant tous les mots de gauche à droite ou de droite à gauche ou de haut en bas ou de bas en    haut, on obtient toujours le même palindrome.       

    SATOR   AREPO   TENET   OPERA   ROTAS  

    3 - Signification des mots        

    Chaque traducteur utilise ses connaissances linguistiques spécifiques pour justifier LA vérité de cette énigme. Le latin est bien sur la langue de base, mais certain érudits    (ou farfelus ?) n'hésitent pas à utiliser le Grec, l'Hébreu ou le Celtique avec parfois l'acceptation de "faute d'orthographe". Voici les interprétations les plus usitées :         

    SATOR

    * "Semence", "Semailles" - d'où l'extension habituelle à "Semeur" et même le "Laboureur".
      * Certain ont un avis plus subtil et voit le mot "Conscience".
      * D'autre voit le mot "Saturne" ou 'Dieu des moissons', ou 'Homme à la faux'.
      * Et bien sur, l'allusion au "Créateur", à "Dieu" n'a pas échappé aux adeptes du sacré.
       

    AREPO

    - "Ramper" et par extension "Insidieux".
                           - Une autre voie semble indiquer un "Instrument aratoire" comme la "charrue", le "Soc" ou la "Binette".
       

    TENET

    * "Maintenir" et par déviation "Contrôler", "Diriger" ou "Conduire".
      * Ce merveilleux palindrome forme une croix au milieu de ce CARRE. Mystiques et religieux se sont appuyés sur ce mot pour justifier leurs              traductions.
      * Les 'classiques' y voient la croix de la charrue tenue par le laboureur.
       

    OPERA

    - Le "Travail", les "oeuvres"
      - et par extension la "Création" ...
       

    ROTAS

    * "Tourner" donc par analogie "Roue".
      * Certain voit les "Astres", les "Planètes" et donc "L'Univers".
      * D'autres pensent à la notion des "Cycles".

    4 - Que veut nous expliquer le "carré SATOR"  

    Une suite de mots ne construit pas toujours une phrase. Et si ces mots sont sujets à interprétation, il est évident que la traduction de ce "carré      SATOR" varie suivant les siècles, le traducteur, sa croyance religieuse ou mystique, et son intégrité.      Voici donc quelques interprétations les plus courantes : 

    • Classique
      • A- "Le semeur est à la charrue, le travail occupe les roues". 
      • B- "Le laboureur à sa charrue (ou en son champ) dirige les travaux". 
      • C- "Le semeur à la charrue travaille en tournant". 
      • D- "Le semeur à partir de la reptation (ou de la pousse des plantes) tient la mise en oeuvre des roues de l'univers".
      • E- "Le semeur à l'araire conduit son travail par rotation"
    • Religieuse, sacrée :
      •   F- "Le Christ avec sa croix retient par son sacrifice les roues (du destin)". 
      •   G- "Dieu à notre insu (à la manière d'un reptile) tient les oeuvres de la roue de l'univers". 
    • Alchimique :
      •   H- "Le feu de roue est l'athanor, le laboureur l'adepte et la croix le creuset".
    • Autres sujets de recherches
      • Certains ont cru voir le double des lettres de l'expression   PATERNOSTER .
      • Les 4 lettres restantes (2xA et 2xO) représenteraient l'infini et Dieu.....

     Mes mots Sataniques engendrent des maux !!....   

    5 - Variante du "carré SATOR" celui qui lit ces mots perd son âme !...Il existe un "carré SATOR"      inversé nommé:"carré ROTAS". Evidemment, l'inversion des mots, ainsi que le 'N' devient  'Satanique'.  Note personnelle : Il est amusant de constater que ce carré SATOR dans le Valbonnais est classé aux     

    Monuments      Historiques.    

     6 - Curiosité d'un pseudo "carré SATOR"

    En 1873 à Stenay, un certain Rivart, habitant dans une aile du prieuré, découvre une pierre curieusement sculptée. Hélas, cette pierre a disparu mais une       

    association a pu conserver "la mémoire" de cette curiosité.

       Description :

    • - Sur la tranche était représentée une fiole et trois disques gravés.
    • - Sur sa face, dans un chevron, était gravées verticalement les lettres :
      • S
      • R
      • N
      • P
      • R

        Curieusement, si nous insérons ces consonnes sur le chevron, elles occupent le même emplacement que dans l'énigmatique "carré SATOR" :

    • Sator
    • aRepo
    • teNet
    • oPera
    • Rotas

    7 - Conclusion   

    Les énigmes du « carré SATOR » sont nombreuses :

    • - Que signifient exactement ces mots ?
    • - Ces 5 consonnes et 3 voyelles font une somme égale à 8. Est ce le symbole de l'infini ?
    • - Ce "carré magique" n'indiquerait-il pas la présence d'un trésor caché sur le lieu ?
    • - Est ce un talisman ?

      En ce début de XXIème siècle et malgré toutes les recherches (et parfois des idées farfelues), le "carré SATOR" n'a toujours pas révélé son secret.

    Mais, y en a t il un ?

      Un soir d'insomnie, vous pouvez tenter d'élucider ce mystère. N'hésitez pas à me tenir informé de vos avancés !... 

    --------------------------------------------------------------------------------

      Si le carré SATOR n'a plus de secret pour vous maintenant, je vous propose de m'aider sur une autre énigme      :                  

     Le carré  DATUR..... vu au château de Tarascon.

     

      

    l'archéologie.

    Quelques-uns des nombreux sites où l'on en parle :

     

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Carr%C3%A9 ... lettres%29

     http://www.france-secret.com/carrre_mag_art.htm

     http://www.gallican.org/carmagiq.htm

    Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique